Partenariat avec les agents communautaires

Le village comprend trois agents communautaires. Ils sont chargés principalement du suivi des jeunes enfants : surveillance du poids, délivrance de vitamines ou d'antiparasitaires… Leurs moyens sont extrêmement limités mais depuis juillet 2014, Sahambala a proposé de s'associer à eux pour améliorer l'hygiène et la santé du village.


Dans un premier temps, à leur demande, des formations par les médecins et les infirmières de l'équipe permettront une mise à jour de leurs connaissances dans ces domaines.

Des outils seront développés en commun pour favoriser la transmission des messages à la population : affiches, livrets, matériels de démonstration. Le « guide illustré WASH pour les agents de développement. Petites actions faisables et importantes » pourra servir de base de discussion .Sahambala dispose également d'ordinateurs portables et des films de sensibilisation pourront être utiliser.

Réunions de sensibilisation

Des réunions de sensibilisation à l'hygiène seront organisées en partenariat avec les agents communautaires. Le dispensaire comprend une salle adaptée à l’organisation de ces réunions par petits groupes. Elles auront lieu dans un premier temps conjointement avec les équipes et les agents communautaires. Puis un relais se fera avec les agents communautaires seuls pour poursuivre ces actions en notre absence.

 

Promotion des latrines :

Sahambala en partenariat avec les agents communautaires et les responsables locaux débutera une campagne pour faciliter la construction de latrines individuelles par les familles du village.

Le type de latrines retenu est la dalle SAN PLAT selon le manuel de procédure d'installation d'inter aide de 2008. L'idée est de financer l'achat de la dalle quand les familles auront construit la fosse et réuni le matériel pour la cabine.

 

Promotion du lavage des mains :

Des dispositifs pour le lavage des mains de type « Tippy Tap » ont été installés en juillet 2014 à l'entrée du dispensaire et à l'école. Ils servent ainsi d'exemple pour illustrer l'importance du lavage des mains. L'idée est d’inciter les familles à reproduire ce dispositif simple à domicile.

Traitement de l'eau :

Actuellement les villageois s'approvisionnent à une source venant de la forêt et se jetant dans le canal. Elle n'est accessible que par pirogue ou via un détour important en empruntant un pont. Sa provenance exacte est mal connue et sa pureté douteuse compte tenu des détritus qui l'entourent.

Il existe également des puits au bord du canal construits par le fond international de développement il y a de nombreuses années. Ils ont été complètement abandonnés.

Sahambala propose de :

- faire nettoyer les abords de la source,

- faire des analyses bactériologiques de l'eau de la source pour s'assurer de l'absence de risque de contamination,

- évaluer la possibilité de remise en fonction des puits (présence d'eau douce et non d'eau salée, possibilité de curer le puits, analyse bactériologique),

- en fonction des résultats, mettre en place des pompes et biofiltres (filtre BioSand),

- nommer un responsable de l'entretient des puits en partenariat avec le FID qui cherche à promouvoir les emplois locaux.

Lieu d'information

 Un lieu d'information sera mis en place au sein du dispensaire pour répondre aux questions de la population sur l'hygiène et la santé. Des affiches de sensibilisation à l'hygiène seront exposées. Des fiches explicatives pour l'installation d'un Tippy Tap et de latrines avec dalle SAN PLAT seront disponibles à la demande.

 

SAHAMBALA 28

52, rue de la Liberté

28300 SAINT PREST

FRANCE

info@sahambala28.fr

facebook :